Mangez sain, mangez japonais !

Sans titre1.png

Ohayô !

Vous rêvez déjà de votre prochain trip à Tokyo ? Vous êtes fan de Kawaï ou de manga ? Vous adorez les sushis ? Alors cet article est pour vous… décollage immédiat ! Voici quelques recettes simples qui vous emmèneront à Tokyo le temps d’un plateau télé…
 
Le poisson cru
 
Il est un aliment clé du régime japonais. Supprimer la cuisson permet de conserver toutes les protéines et les vitamines du poisson ! Mais il faut que le poisson soit très frais sinon … bonjour la crise de foie et indigestion ! Achetez le poisson le jour même ou la veille de la préparation !
 
 

Sans titre2.png

Tartare de thon, tomate et avocat
 
Pour 6 personnes : une botte de ciboulette, 2 oignons, 6 pavés de thon rouge, un avocat, 3 cuillères à soupe de jus de citron vert, 2 petites tomates, ½ concombre, 6 cuillères à soupe de vinaigre balsamique, 5 cuillères à soupe d’huile d’olive, sel et poivre.
 
Laver et ciseler la ciboulette. Eplucher et couper finement  les oignons. Couper le thon en petits dés, éplucher l’avocat et le couper en petits morceaux que vous arroserez de jus de citron pour ne pas qu’ils noircissent. Laver les tomates, les épépiner et les couper en petits morceaux. Laver un demi concombre et le couper en cubes. Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients, saler, poivrer, placer au frigo jusqu’au moment de servir. 
 

Sans titre3.png

Yakitoris de poulet aux cacahuètes
 
Les Yakitoris, petites brochettes de viandes caramélisées, sont aussi très appréciées des japonais. Une recette rapide, facile, et tous les aliments qu’il vous faudra acheter pour la réaliser pourront vous servir pour d’autres recettes !
 
Préparation : 25 min Marinade : 30 min Cuisson : 6 min
Pour 4 personnes : 250g de blancs de poulet, ½ citron, 1 oignon, ½ gousses d’ail, 1 cuillère à soupe de miel, 2 cuillères à soupe de beurre de cacahuète, 40g de cacahuètes, 3 cuillères à soupe d’huile, ½ cuillère à café de gingembre moulu (rayon épices), ½ cuillère à café de coriandre moulue (rayon épices), 2 cuillères à soupe de sauce soja, sel, poivre.
Découper le poulet en lanières, et le placer dans un plat avec l’ail et l’oignon hachés. Saupoudrer de gingembre, de coriandre, saler et poivrer. Verser la sauce soja, le miel, une cuillère d’huile, et le jus de citron. Mélanger, couvrir d’un film, placer 30 min au frigo. Hacher les cacahuètes, plonger 12 piques en bois 5 min dans de l’eau. Monter les lanières de poulet sur les piques égouttées. Etaler le beurre de cacahuète sur une assiette, les cacahuètes sur une autre. Rouler le poulet dans le beurre de cacahuète, puis dans les cacahuètes. Faire cuire les yakitoris 3 min de chaque côté dans une poêle bien chaude avec le reste d’huile. 
 
Le thé vert est un autre élément incontournable de la cuisine japonaise. Et  ses vertus thérapeutiques sont nombreuses ! Vous le trouverez au rayon Asie de votre supermarché, ou dans une petite épicerie du monde, sous forme de poudre.  
 

Sans titre4.png

Financiers au thé vert matcha
 
Pour 4 à 6 personnes : 140g de beurre, 50g d’amandes en poudre, 150g de sucre en poudre, 4 blancs d’œufs, 50g de farine, 2,5 cc de thé vert matcha, des cerises au sirop ou confites.
 
Préchauffer le four à 180°C, th6. Faire fondre le beurre dans une casserole et le laisser cuire jusqu’à ce qu’il prenne une jolie couleur noisette. Le filtrer et le laisser tiédir. Mélanger au fouet les amandes, le sucre et les blancs d’œufs, jusqu’à obtenir une pâte homogène. Tamiser ensemble la farine et le thé vert et ajouter le tout à la préparation précédente à l’aide d’un fouet. Incorporer le beurre toujours en fouettant doucement. Beurrez des moules à financiers ou un moule à manqué, ou même un moule à cake si vous n’avez pas de moules individuels. Remplir les moules de la pâte, au 2/3 de la hauteur, enfoncer les cerises égouttées dedans. Enfourner 15 min, démouler et déguster tièdes ou froids. Vous pouvez remplacer les framboises par des pépites de chocolat ou des abricots au sirop égouttés…. Selon vos goûts !
 
 
Bien sûr, il manque les fameux sushis, makis, sashimis et compagnie. A vrai dire, un certain coup de main vous sera nécessaire pour les réaliser ! Si vous tenez vraiment à faire vos sushis et makis vous-même, alors je vous conseille de faire comme moi : guettez l’agenda des cours de l’Atelier des chefs, ils proposent un cours spécial sushis et makis qui coûte 35 euros. Vous repartirez avec l’art du sushis, et une barquette bien remplie qui vous comblera pendant au moins deux repas si vous êtes deux à les partager !
 
Vous pouvez aussi arpenter les rayons de la fnac qui regorgent de livres de cuisine japonaise, dans lesquels sont expliqués en images la réalisation des recettes. Et pour les budgets serrés : rendez-vous sur Cuisine Japonaise, où vous trouverez sur ce site des recettes, les aliments clés, les ustensiles,… enfin, tout ce qu’il vous faut savoir pour être un pro de la japanese food !
 

Sans titre5.png

Et pour les web addicted, vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour réaliser vos sushis sur Sushi Boutique. Le kit complet est à 30 euros et vous aurez pour ce prix du vinaigre de riz, de la sauce soja, des feuilles d’algues, du gingembre confit, du riz, des baguettes et du wasabi ! J’ai personnellement fait la comparaison, et cela vous coûtera plus cher si vous achetez tout ça en grande surface !
 
Personnellement, mon préféré reste Satsuki. Vous trouverez tout ce que vous cherchez sur cette e-épicerie japonaise, et même des recettes !
 Ophelie.klein.jpg
Sayônara !
 
Article rédigé par Ophélie Yvon, étudiante à l'ISEG Bordeaux.
 

Nos Partenaires

> Retrouvez tous nos partenaires

L'équipe

Maxime DUBOS
Maxime
DUBOS
Mathilde COULON
Mathilde
COULON
Dimitri MAZURIER
Dimitri
MAZURIER
Jérémie ROBERRINI
Jérémie
ROBERRINI
Luca ABADIE
Luca
ABADIE
Guénaëlle de BEAUREGARD
Guénaëlle
de BEAUREGARD
Ophélie Yvon
Ophélie
YVON
Victor VERRIERE
Victor
VERRIÈRE

Et pendant ce temps…

Studyvores sur Facebook
Rejoignez-nous !

Rejoignez-nous sur Facebook

Retrouvez l'actualité
Studyvores sur Twitter

Retrouvez-nous sur Twitter