Les sushis c'est du gâteau, les makis euh ....

Manger japonais est devenu une mode, les restaurants se multiplient et proposent tous les jours de nouveaux concepts. Et ce n’est qu’un début, croyez-moi la cuisine japonaise n’a pas finie de s’exporter.

Et si les sushis sont en vogue, c’est  parce qu’ils sont un curieux mélange entre tradition et innovation, gastronomie et dégustation rapide.

Certaines régions du Japon génèrent l’espérance de vie la plus longue sur terre, une coïncidence ? 

Eh bien non,  la nourriture japonaise est particulièrement équilibrée. Alors les filles, plus besoin de régime en tous genres, mangez plutôt japonais !

Alors ne passons pas à côté de cette tendance les amies, soyons branchées, soyons sushis !!

Première étape le riz.

  1. Choisir du riz japonais de préférence (on peut en trouver dans la plupart des épiceries asiatiques) celui-ci est plus fin et plus adapté. Il est aussi important d’acheter du vinaigre de riz.
  2. Commencez par laver le riz jusqu'à ce que l’eau dans laquelle il est plongé soit propre et claire.
  3. Mettez-le ensuite dans une casserole et ajoutez l’eau jusqu’à ce quelle dépasse le niveau du riz de deux ou trois centimètres, puis couvrez et portez à ébullition.
  4. Une fois l’eau bouillonnante réduisez  le feu et poursuivez la cuisson pendant 10 à 12 minutes en laissant à couvert.
  5. Ensuite portez la casserole hors du feu et laissez reposer 15 minutes le temps que le riz absorbe toute l’eau.
  6. Ajoutez un peu de vinaigre de riz pour parfumer le tout et mélangez  le riz sans l’écraser.

sushi.png

Sushi au saumon : inratable !

  1. Pour une simplicité maximum achetez le saumon en filet sans arrêtes (si vous avez des arrêtes, pas de panique elles sont très simples à retirer et se remarquent tout de suite... n'hésitez pas à vous servir de votre pince à épiler ).
  2. Commencez par couper le poisson en petites tranches de 6 cm de longueur  et 2 cm de largeur.
  3. Prenez un peu de riz au creux de la main, formez une grosse olive puis placez le poisson dans l’autre main et déposez le riz dessus.
  4. Enfin, retournez le sushi, placez-le au bout de vos doigt et pressez les bords pour allonger le riz et obtenir la forme voulue. Appuyer un peu sur le poisson pour être sûr qu’il colle bien au riz et voilà le tour est joué.

La recette est aussi réalisable avec du thon ou encore de la dorade !  Pour une hygiène impeccable, n'hésitez pas à placer le saumon quelques minutes au congelateur... cela tue les microbes. 

tapis.png

Les makis, bon avec un peu d’entrainement j’y arrive !

  1. Pour les makis vous aurez besoin d’un nouvel ingrédient les feuilles de nori (vous savez ces feuilles noires qui entourent les makis) et si possible d’un petit tapis en bambou (disponible dans les épiceries asiatiques)
  2. Commencez par humidifier légèrement la feuille de nori, étalez ensuite le riz dessus en laissant une marge d’un centimètre sur le côté supérieur .Placez ensuite une tranche de poisson au centre sur toute la longueur de la feuille. Veillez à ce quelle ne soit pas trop large (1 centimètre).
  3. Rouler ensuite le maki en partant du haut et en pressant au fur et à mesure. Si la marge laissée est bien humide vous n’aurez aucun problème.
  4. Pour terminer coupez le rouleau en 6 parties égales et dégustez.

tapis2.png

Et quand les Studyvores s’en mêlent, ça donne quoi ?

Toute l’équipe s’est réunie pour une sushi party afin de vous donner des idées créatives et de relever les principaux obstacles dans la réalisation des sushis.

table.png

Les choses que nous avons essayées : 

  • Sortir tout ce qu’il y a dans votre frigo (certes c'est vite le cirque mais chacun s'y retrouve)
  • Maki saumon + mélange de fromage blanc et de ciboulette (délicieux !)
  • Remplacer les feuilles de nori par des feuilles de riz et de la laitue (mais on réussit pas du premier coup surtout quand on met trop de garnitures... hein Isabelle ?!
  • Maki avocat + clémentines
  • Ajouter un assaisonnement « mayonnaise+huile pimenté+citron vert »
  • Les bâtonnets de crabe à rajouter sans modération (surtout pour les gourmandes !)
  • Maki thon et "Vache qui rit"... super ! 
  • La mangue se marie très bien avec l’avocat et le poisson. Ne passez pas à côté de ce plaisir (surtout magnifiquement découpée par Ophélie).

eitelcamille.png

 

Les obstacles rencontrés...

  • riz.pngNe pas laisser le sachet de riz au contact de l'eau... sinon le fond du paquet lâche et une fontaine de riz se déverse sur le sol... (dédicace à Camille spécialiste en surprises de dernière minute) 
  • Attention prévoir à l’avance la cuisson du riz et le temps qu’il refroidisse (environ 1 heure)
  • Pour ceux qui n’aiment pas le poisson cru, commencez par les makis !

Hugo-Charpeine.jpgBon atelier sushi et surtout soyez créatifs !

Article rédigé par Hugo Charpeine, étudiant à l'ISEG Bordeaux.

Nos Partenaires

> Retrouvez tous nos partenaires

L'équipe

Maxime DUBOS
Maxime
DUBOS
Mathilde COULON
Mathilde
COULON
Dimitri MAZURIER
Dimitri
MAZURIER
Jérémie ROBERRINI
Jérémie
ROBERRINI
Luca ABADIE
Luca
ABADIE
Guénaëlle de BEAUREGARD
Guénaëlle
de BEAUREGARD
Ophélie Yvon
Ophélie
YVON
Victor VERRIERE
Victor
VERRIÈRE

Et pendant ce temps…

Studyvores sur Facebook
Rejoignez-nous !

Rejoignez-nous sur Facebook

Retrouvez l'actualité
Studyvores sur Twitter

Retrouvez-nous sur Twitter