Archives février 2010

charlotte c?t?.jpg

Ce joli dessert aurait été créé, dit-on, en l’honneur des formes généreuses de la reine Charlotte, épouse du roi Georges III. Cour d’Angleterre oblige, la charlotte est à l’origine une sorte de pudding fait de tranches de pain beurré et de purée de fruits.

Peu à peu, elle s’exporte en Europe pour être revisitée par tous les grands pâtissiers internationaux. Désormais, toute sorte de moules, de biscuits et de fruits se prêtent au jeu de la charlotte. De plus, on peut imbiber les biscuits de sirop, de café, de jus de fruits, d’alcool ou de liqueur et la composition de base se décline à l’infini : mousses, compotes, chantilly, glaces, sorbets, etc...

Et pour les étudiants, ce gâteau a deux atouts majeurs : il ne coûte pas cher et pas besoin de four pour le préparer ! Enfin presque. En l’occurrence, on se sert de celui des industriels qui nous fournissent les boudoirs, les langues de chat, les macarons...

Mais attention ! Pour déguster une charlotte, il faut être patient... eh oui, il faut attendre environ 6h avant de la démouler pour qu’elle soit bien fraiche et bien fondante. L’idéal est donc de la préparer le soir pour le lendemain midi et de ne pas craquer avant... Non, le somnambulisme ne sera pas une bonne excuse !!!

Charlotte aux abricots et parfum d’amandes

(pour 6 personnes) :

  • 24 boudoirs
  • 500g d’abricots au sirop ou frais selon la saison
  • 100g d’abricots secs
  • 5 petits suisses (250g)
  • 2 jaunes d’œufs
  • 35cl de crème liquide (pour les plus feignants : acheter de la crème chantilly toute faite)
  • 10cl de sirop d’orgeat
  • 4 cuillères à soupe de miel
  • 5 cuillères à soupe de sucre glace
  • ½ jus de citron
  • 6 feuilles de gélatine (12g) : rayon gâteaux
  • 100g d’amandes effilées grillées
  • Extrait d’amandes amères (facultatif)
  • 1 moule à charlotte (à défaut un moule à cake ou un saladier profond)

1.    

charlotte dessus.jpg

TTr

la g Tremper la gélatine dans de l’eau froide pendant une dizaine de minutes.

2.     Faire une purée avec 300g d’abricots, les petits suisses, les jaunes d’œufs, le miel et 1 cuillerée à café d’extrait d’amande.

3.     Faire dissoudre la gélatine dans le jus de citron et 2 cuillerées à soupe d’eau chaude. Mélanger à la purée d’abricots.

4.     Monter 20cl de crème en chantilly  avec 2 cuillères à soupe de sucre glace. Ajouter au mélange avec les abricots secs en dés et 50g d’amandes.

5.     Tapisser le fond et le tour du moule de biscuits imbibés de sirop d’orgeat dilué dans 4 cuillères à soupe d’eau (ou dans le sirop des abricots en conserve). Verser la crème au centre et poser une petite assiette sur le moule afin de bien enfoncer les boudoirs. Réfrigérer 6h.

6.     Démouler délicatement. Décorer avec les restes d’abricots, les amandes grillées et la chantilly.

Astuce pour griller les amandes, les remuer à sec sur feu doux dans une poêle.

D’autres fruits conviennent également : pêche, mangue, papaye, ananas. Le procédé est identique donc n’hésitez pas à varier selon les saisons et vos envies... !

 

Isabelle.klein.jpg

 

 
Article rédigé par Isabelle PENAS, étudiante à l'ISEG Bordeaux

 

Je dois vous parler d’un de mes blogs coup de cœur, j’ai nommé « Fast and Food ». Sur ce webzine atypique, on décrypte la culture Fast Food, on test, on note, on découvre, on voyage… bref ce blog est une véritable richesse culinaire à sa manière !

ophe1.jpg

Vous y apprendrez entre autres que le nouveau burger de Mac Do au parmesan est plutôt bien réussi.

ophe2.jpg

Que Ben & Jerry fabrique également des tablettes de chocolat aux saveurs des fameux pots de glace.

Vous découvrirez les nouveaux produits sortis outre-atlantique et qui m’ont personnellement donné envie, comme par exemple le Twix saveur cookies.

Miniature de l'image pour ophe3.jpg

On vous donnera également les meilleurs adresses parisiennes pour manger "a delicious hamburger" !

ophe4.jpg

Vous envierez les chinois à qui KFC propose un burger aux crevettes….

Et pour les pros des fast food, je vous informe que la meilleure note ( A+ + + + + ) est attribuée au Whopper de Burger King !

ophe5.jpg

Bref un site top ! Et pour rester informé, le site est aussi sur Facebook !

Donc oui, cet article n’a pas vraiment l’allure d’un billet équilibré, et pourtant ! Je vous propose la méthode Hawaïenne. Où comment la junk food peut être créative et équilibrée !

Hawaïan Burger

ophe6.jpeg

Pour 2 addicted à la junk food créative : 2 pains à hamburger, 2 tranches de saumon fumé, 2 avocats, 2 tranches d'ananas, 4 cuillères à soupe de crème, du curry, 2 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes, un peu de piment, du basilic, une cuillère à soupe de sauce soja, deux petites poignées de gruyère râpé.

Here we go ! Tartinez chaque face intérieure des pains avec du beurre de cacahuètes. Disposez dessus les avocats coupés en lamelles, puis les tranches de saumon et les tranches d'ananas. Mélangez la crème avec le curry, le basilic, le piment, la sauce soja. Répartissez cette crème sur les burgers. Ajoutez le gruyère râpé et enfournez sans les chapeaux, 5 min à 180°C. Mettez ensuite les chapeaux et laissez deux minutes dans le four chaud éteint. And that's it! I have to say that.... I love America.

 

Ophelie.klein.jpg
 
 

  

 

 Article rédigé par Ophélie Yvon, étudiante à l'ISEG Bordeaux.  

 

 

 

45332932_p.jpg

Les Studyvores donnent régulièrement la parole à des "Guest Stars" proche de leur univers. Découvrez aujourd'hui la créatrice du blog French Bento !

Les Studyvores : Bonjour Mook, pourriez-vous présenter en quelques mots votre
blog French Bento ?
 
Mook : FrenchBento est le premier blog français sur les bento, les boîtes à déjeuner d'origine japonaise. Mais on mets de tout, dans un bento, car c'est avant tout une question de plaisir: la boîte compacte et compartimentée permet d'emballer un déjeuner complet, équilibré, ludique, rapide et économique. Sur le blog, je montre mes bento au quotidien, je donne presque tous les jours de recettes ultra simples et rapide, je parle d'accessoires, d'ingrédients, de bonnes adresses, de trucs et astuces...
 
Les Studyvores : Auriez vous des adresses où les étudiants peuvent se procurer des "Bentos Box" a des prix abordables ?
 
Mook : On n'est pas obligé d'acheter une boîte à bento pour faire un joli bento, une boîte en plastique hermétique astucieusement agencée peut faire aussi l'affaire... Quand aux bentobako, les bento boxes, les meilleures affaires selon moi restent à faire sur Internet. Je rédige régulièrement une rubrique spéciale adresses... 
 
Les Studyvores : Auriez vous quelques idées de recettes pour nos étudiants qui n'ont pas toujours ni le temps ni la patience de se faire un repas équilibré ?
 
  • dip de fromage frais au radis (recette)
  • omelette minute montre en main (recette)
  • boulettes de poulet multi-reste (recette)
  • ramequins ananas spéculoos (recette)
et un menu complet :
  • salade tsunomono à la coriandre
  • poulet à la moutarde
  • mousse au chocolat ultra light et ultra facile (recettes)

 

45372781_p.jpg

Les Studyvores : Merci d'avoir répondu à nos questions, et pour finir, auriez vous un conseil pour nos Studyvores ?
Redécouvrir les choses simples: à base d'ingrédients frais, on peut réaliser et inventer des recettes faciles et bon marché. Le plaisir et le jeu sont deux ingrédients essentiels dans ma cuisine... 
 
Merci Mook pour nous avoir consacré un peu de votre temps... en tout les cas tout ça nous donne l'eau à la bouche... à nous les Studyvores de tester ! Merci !
 
 
 

Envie de découvrir un autre pays, de voyager sans quitter Bordeaux ? Je vous propose donc d’aller au Molly Malone’s, l’un des meilleurs pubs irlandais de notre ville. Décor authentique, ambiance chaleureuse et prix largement abordables, de quoi passer une bonne soirée entre amis.  En effet, à côté d’une cheminée accueillante et avec une musique celtique plaisante, le restaurant nous propose un menu varié typiquement irlandais ; des fameux Fish and chips (8.5€) à l’énorme Molly’s Beef burger (8.5€) nous avons passé un excellent repas. 

J’ai testé pour vous :

mollymalone.png

Le restaurant propose un assortiment de plats très varié tout en restant dans la thématique de l’Irlande bien entendu. Pour moi, le choix n’a pas été des plus faciles mais je me suis laissée tenter par un repas, plat dessert et digestif et le tout pour 11€. Et quand je dis digestif je parle bien entendu du cultisime Irish coffee.

Résultat : je me suis régalée ! Si je devais noter ce restaurant, je lui mettrai une note moyenne de 9/10. Entre l’ambiance, le rapport qualité/prix et l’accueil des serveurs, j’ai passé une excellente soirée. Le seul hic que je pourrais partager serait le fait que dès la sortie du pub, une petite odeur de friture suit nos vêtements (aïe ! Pas de rendez-vous galant !).  

Mais le pub ne m’a pas montré toutes ses qualités. Et oui, il propose aussi régulièrement des matchs de football et rugby sur grands écrans, un large choix de whisky, des bières excellentes et des concerts. 

Le site met tout de suite dans l’ambiance pour les plus curieux.

Molly Malone’s

83 quai des Chartrons - 33000 Bordeaux

Tél. : 05 57 870 672

Anouk.klein.jpg

 

 

En espérant que cela vous plaise aussi. 

Bon folláin comme on dirait en irlandais

 

Article rédigé par Anouk Colomes, étudiante à l'ISEG Bordeaux.

 

 

chandeleureitel.png

Hello, comment allez vous ? Bah moi ça va je suis encore au soleil. Nous sommes en période de chandeleur si je ne me trompe pas !
 
Comme par hasard, ma grande amie Sherazade m’a livrée une nouvelle recette de crêpes : Les crêpes marocaines. Tant qu’à faire des crêpes, autant trouver une recette originale. Sans plus perdre de temps voici la recette :
 
Ingrédients :
  • 1 litre d'eau tiède presque chaude
  • 750 g de semoule fine et non pas extra fine,
  • 1 sachet sucre vanillé
  • 1 œuf
  • la moitié d'un cube de levure fraîche boulangère,
  • 1c. à café de sel,
Mettez le tout dans un mixer (la semoule en dernier). Mixez 1 minute, puis laissez reposer 15 minutes, (je déguste un bon petit thé marocain en attendant…lol)
 
Faire chauffer une poêle ; Déposez une petite louche secouez très légèrement la poêle et laissez cuire, jusqu'à ce que le bord se soulève un peu, enlevez avec une spatule et déposez sur un torchon propre qui recouvre une grille ; surtout ne cuire qu'une seule face, je me suis fait taper sur les doigts car j’avais commencé à retourner la crêpe ! (méchante Sherazade…lol)
 
Pour la sauce faites chauffer du miel et du beurre. Vous pouvez varier vos garnitures (confitures, Nutella,…)

Eitel.Klein.jpg

 

 Bonne Chandeleur…

Article rédigé par Eitel Mouelle, étudiant à l'ISEG Bordeaux. 

 

caf_populaire.jpg

Soleil sublime, mer paisible et 15 degrés en guise de température extérieure, et tout ceci en plein mois de janvier. Il n'y a pas photo, Marseille est un petit territoire privilégié ! Et au delà de la richesse culturelle, aussi bien historique qu'artistique, des quartiers atypiques et des petites boutiques de créateurs, Marseille rassemble aussi de nombreuses merveilles gastronomiques qui sentent bon le soleil et les cigales ! .... 

Et voici un petit restaurant gastronomique qui plaira à vos papilles ! ... J'ai nommé "Le Café Populaire", au coeur de la rue du Paradis, ceci est presque ironique ! En tout cas, j'ai été charmée par la déco et l'atmosphère dès l'entrée. 
 

le_cafe_populaire_hot_spot_galerie_principal.jpg

Pour vous mettre dans l'ambiance, vous passez une porte typiquement "bistrot", et des odeurs merveilleuses viennent embaumer vos narines ! ... Herbes fraîches, épices, légumes sautés à l'huile d'olive, ail, viande grillée, fromage fondu... Vous aurez déjà faim!
Mon coup de coeur : la cuisine ouverte vous réconforte tout bonnement sur la franchise et la qualité des plats. Ensuite vous pénétrez dans une salle "cosy" à la déco vintage, la lumière est feutrée, on se sent tout de suite à l'aise. 

Puis vous découvrez la carte. Le choix est limité, ce qui confirme que la cuisine sera fraîche et de qualité ! On vous proposera aussi les suggestions du jour, que je vous conseille !! Les prix restent raisonnables pour une cuisine haut de gamme : comptez 10 euros pour l'entrée, 15 euros en moyenne pour le plat et 6 euros pour le dessert! 

On vous proposera des dégustations, mais n'ayez pas peur, elles ne sont pas copieuses ! A goûter absolument, les croquettes de manchego servies avec du miel à l'ail et au safran, ce fut une agréable découverte !
 

restomarseille1.jpg

Ensuite, je vous conseille de débuter par la Burrata, de la mozzarella mais beaucoup plus crémeuse!  Servie avec un filet d'huile, des éclats de fleur de sel et des petites tomates cerises aillées. C'est une pure merveille ! 
Les encornets ont apparemment séduits ! Moi je me suis régalée avec des cannelonnis d'aubergines à la sauce tomate, mozzarella et jambon de parme, le tout agrémenté de basilic et gratiné avec du parmesan. Fondant, gourmand... pleins de saveurs ! 
Je vous informe que le brie de meaux à la truffe est tout simplement divin.... Moi je peux déclarer que j'ai officiellement savouré La meilleure tarte tatin de ma vie !! 
 
Bref, le Café Populaire remporte tous les suffrages !! Seul bémol, l'attente entre les plats. Mais quand on sait que tout est frais et réalisé à la minute, on pardonne rapidement ! Et on passe le temps à observer les différents éléments du décor.
Le petit plus, ce restaurant est le petit bébé du créateur des bijoux GAS.
 
N'oubliez pas de réserver ! Comme l'indique son nom, c'est un lieu populaire !

Ophelie.klein.jpg
 
 LE CAFE POPULAIRE
110 rue du Paradis
Marseille (6e)
04 91 02 62 87 

  

 

 Article rédigé par Ophélie Yvon, étudiante à l'ISEG Bordeaux.  
Nous voici en période de chandeleur et bien sur en tant qu’étudiants, nous adorons cette période pour nous faire des crêpes entre amis. Il est vrai qu’on n’attend pas ce moment-là pour s’en faire mais c’est toujours une bonne excuse pour tous se retrouver.
Bon j’avoue, cette recette est un peu facile et redondante mais nous allons lui rajouter un peu de piment !
 
crepeparty.png
Ingrédients :
  • 125 g de farine
  • 3 œufs
  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • 50 g de beurre fondu
  • ¼ de cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à soupe de sucre semoule
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 3,5 dl de lait
1. Préparer la pâte à crêpe : dans un bol, mettez la farine, les œufs, le sel, l’huile, le beurre fondu, le sucre semoule, le sucre vanillé et le lait. Mélangez le tout jusqu’à obtenir une pâte homogène sans grumeaux. Laissez reposez la pâte pendant une heure.
2. Dans une poêle, disposer un noyau d’huile que vous étalez avec du papier absorbant. Versez la pâte dans une crêpière et laissez cuire.
Une fois la crêpe dorée saupoudrez-la de sucre et faites ainsi avec le reste de la pâte.
Astuces : Afin de relever votre pâte, vous pouvez rajouter une cuillère de Rhum brun ou blanc selon ce que vous avez dans votre réserve, de la fleur d’oranger ou des zestes d’orange, du sucre vanillé….
Lorsque vos crêpes sont faites, vient le moment de les agrémenter par des « gourmandises » que nous connaissons tous : Pâte à tartiner, confiture, miel, fruits, sauce au chocolat, chantilly… 
 
D’après Hugo, il existe un ingrédient à rajouter qui serait plus fort que la confiture et plus fort encore que la pâte à tartiner que nous connaissons tous, alors oubliez tous vos complexes et attention à vos papilles : pour une sensation de plaisir intense, rajouter des morceaux de « Toblérone » fondu dans vos crêpes et régalez-vous.
 
Alors à vos louches et faites sauter les crêpes !

Studyvore - 42.jpg

 
Articles rédigé par Camille Guérin, étudiante à l'ISEG Bordeaux.
 
 
Moi, petite Studyvorette et en plein déménagement, je me suis vite rendue compte que tant que notre petit électroménager n’est pas en place dans la cuisine, il est très difficile de bien se nourrir. Mais heureusement je m’en suis bien sortie. 
 
Par ailleurs, ce qui m’a réellement posé problème, c’est la conservation de mes fruits et légumes. En effet, mangeant peu à cause du stress des partiels et de mon changement de domicile, je me retrouvais très vite avec des aliments entamés. J’ai donc mes petites astuces afin de conserver un maximum de temps les fruits et légumes frais et compte bien les faire partager. 
  • Carottes
Les carottes se conservent environ 4 semaines au réfrigérateur dans le tiroir à légumes. Ne les mettez jamais dans un sac plastique mais préférez l’essuie-tout au fond du bac. 
Pour congeler les carottes, en faire des rondelles et les mettre à blanchir 3 minutes. Ensuite, plongez-les dans de l'eau glacée 3 minutes de plus. Elles se conserveront 6 mois dans des sacs à congélation. 
 
Le fait de blanchir les légumes sert à les attendrir et à en rehausser leur couleur. Celui de plonger les carottes blanchies permet d'arrêter le processus de cuisson. Ainsi, ils pourront être cuisinés plus rapidement lors de la sortie du congélateur; pratique pour les étudiants. 
  • Concombre 

Le concombre se conserve  3 à 5 jours à très basse température. Évitez le tiroir à légumes et laissez-le trainer sur la clayette du bas. Par contre, il ne se congèle pas. 

  • Pomme de terre

Les pommes de terre se conservent dans un endroit aéré, frais et sombre pendant 6 mois. Évitez le réfrigérateur qui les fait noircir et le congélateur. 

  • Tomate
Pour garder vos belles tomates, placez-les à température ambiante loin du soleil pendant 1 semaine et évitez de les laver. Le réfrigérateur vous sera utile seulement si vous voulez ralentir le mûrissement mais pas plus de 3 jours.
Pour les congeler, ébouillantez-les 1 minute et faites-les refroidir avant de les peler. Le fait d’ébouillanter la tomate permet de garder ses éléments nutritifs! 
  • Citron 
Pour conserver une moitié de citron plus longtemps, lorsque vous n’avez eu besoin que de quelques gouttes, placer un verre retourné dessus. Il restera ainsi juteux pendant plusieurs jours. 
De plus, le citron est un véritable conservateur pour vos autres fruits et légumes. Mettez du jus de citron sur votre moitié d’avocat ou votre pomme afin qu’ils restent frais plus longtemps. 
 
Voilà mes quelques astuces de conservation infaillibles pour faire des économies et ne pas gaspiller nos fruits et légumes ! 
 
 
Anouk.klein.jpgArticle rédigé par Anouk Colomes, étudiante à l'ISEG Bordeaux.
Et oui, nous sommes des grands, des étudiants studieux et responsables. Il faut dire qu’on a tellement attendu ce moment de notre vie !! … Être indépendant, s’assumer, faire sa vie, sortir quand on veut, avoir notre carte de crédit, partir où l'on veut avec notre voiture et les copains-copines en tant que co-pilotes ! … 
Il n’empêche, dès fois on aurait bien envie que maman nous fasse un gros câlin, on se remémore les années paisibles et nos cartables Barbie ou Batman de l’école primaire…
 
Les Français seraient-ils mélancoliques des cours de récré ? Ce qui est sûr, c’est que les bonbons ont le vent en poupe ! Fraises Tagada, banane Haribo, Carambar au caramel, Nutella…. Tous s’invitent en cuisine et se transforment en cookies, gâteaux, muffins ou mousse. Et si la cuisine régressive était une solution à la crise ?
 
Cake marbré pistache et fraises Tagada

DSCN6582.jpgPour un cake : 4 oeufs, 200g de farine, une cuillère à café de levure chimique, 120g de beurre, 100g de sucre, 100g de pistaches non salées réduite en poudre (à défaut 100g de cacao), 150g de fraises Tagada, 10cl de crème liquide. 100g de chocolat noir dessert pour la déco.

Préchauffez le four à 180°C. Dans un saladier, fouettez les oeufs avec la farine et la levure. Faites fondre le beurre, ajoutez-le au mélange précédent avec le sucre. Divisez la pâte en deux. Dans une moitié, ajoutez la poudre de pistache. Faites chauffer la crème liquide dans une casserole et faites-y fondre les fraises Tagada, versez-les ensuite dans l'autre moitié de pâte, et ajoutez un peu de farine tamisée si la pâte est trop liquide. 
Beurrez un moule à cake, versez une première couche de "fraises tagada", versez ensuite la pâte pistache, puis le restant de "fraises tagada", puis le restant de pistache. Faites des arabesques dans la pâte avec un couteau. Enfournez et laissez cuire 40 minutes. 
 
A la sortie du four, faites fondre le chocolat et recouvrez-en le dessus de cake. 
 
Ophelie.klein.jpg
 
 

 

 
 Article rédigé par Ophélie Yvon, étudiante à l'ISEG Bordeaux. 

Nos Partenaires

> Retrouvez tous nos partenaires

L'équipe

Maxime DUBOS
Maxime
DUBOS
Mathilde COULON
Mathilde
COULON
Dimitri MAZURIER
Dimitri
MAZURIER
Jérémie ROBERRINI
Jérémie
ROBERRINI
Luca ABADIE
Luca
ABADIE
Guénaëlle de BEAUREGARD
Guénaëlle
de BEAUREGARD
Ophélie Yvon
Ophélie
YVON
Victor VERRIERE
Victor
VERRIÈRE

Et pendant ce temps…

Studyvores sur Facebook
Rejoignez-nous !

Rejoignez-nous sur Facebook

Retrouvez l'actualité
Studyvores sur Twitter

Retrouvez-nous sur Twitter