De bonnes résolutions pour 2011

Afin de bien commencer cette année 2011, Anouk Colomes vous donne quelques astuces pour bien faire ses courses et penser "économies" en 10 leçons. Vous serez surpris par l'expertise de cette étudiante en marketing et communication qui en profite pour décrypter pour vous les ficelles du merchandising !

Bien acheter d’accord, mais je préfère vous prévenir qu’il va peut être falloir changer un peu vos habitudes et y passer un peu plus de temps. J’ai testé ces méthodes sur mes camarades de classe adeptes des pâtes au fromage et malgré des ronchonnements, le résultat est plutôt réussi puisque notre porte-monnaie y gagne.

Caddie.eco.jpg1.    Toujours repérer le prix au kilo et prendre le temps de comparer les produits : d’un conditionnement à l’autre, on a souvent des surprises.
Prenons exemple sur un paquet de sucre qui affiche quelques centimes de moins que son concurrent. Oui, mais à y regarder de plus près, il pèse 750 g alors que son voisin fait 1kg.
Au kilo, son prix est donc plus élevé. L’exercice veut aussi que l’on compare ce qui est comparable bien entendu !

2.    On fait ses courses de base en hard discount c'est-à-dire pour tout ce qui est farine, riz, sucre, lait… En effet, d’un type d’enseigne à l’autre, les basiques se valent en qualité, mais leur prix n’est pas le même.

3.    Dans le même principe, il ne faut pas hésiter à changer d’enseigne. D’une part, pour ne pas ronronner dans ses habitudes et d’autre part, pour faire des découvertes ! Et oui, chaque magasin a ses spécialités et ses prix d’appel, en particulier via les produits de marque de distributeur. 

gondole.jpg4.    Attention, ne vous fiez pas aux  « têtes de gondoles ». Elles attirent souvent les regards et poussent régulièrement à l’achat impulsif et bien entendu inutile ! Et si cet achat deviendrait essentiel, vérifier toujours le prix car ils sont rarement intéressants. Il arrive que des paquets "promo" soient plus chers que le produit à l’unité dans le rayon.

5.    On réfléchit avant de craquer pour la promo « family » ou les packs trop importants. Sinon on risque de devoir manger des yaourts toute la semaine. C’est moins cher en pack de 24, mais quel est l’intérêt si on jette la moitié ? Pas de gaspillage pour faire des économies !

6.    Profitez des surgelés mais seulement hors saison sinon dirigez vous vers les légumes frais. Vous serais très heureux de ressortir vos aubergines en plein hiver.

cuisine.maison.jpg7.    On achète ses laitages natures. Quoi de plus simple que d’ajouter de la bonne confiture maison dans son yaourt pour en faire un yaourt aux fruits ?

8.    On remarque les magasins spécialisés dans le déstockage : les espaces réservés à cet effet  sont souvent appelés « self discount » comme à Auchan Bordeaux Lac par exemple. Ils proposent des prix allant jusqu’à 50% moins chers.

9.    On donne sa préférence aux produits bruts pour redécouvrir la simplicité du "fait maison" qui nous offre un plus large choix de produits et nous fait faire des économies assez vite, finalement. Les riz précuits et autres plats tout prêts sont bien sûr à exclure des courses.

10.    On achète local et surtout de saison !

Anouk.klein.jpgArticle réalisé par Anouk Colomes - Etudiante en ISEG Marketing & Communication School - Campus de Bordeaux

Nos Partenaires

> Retrouvez tous nos partenaires

L'équipe

Maxime DUBOS
Maxime
DUBOS
Mathilde COULON
Mathilde
COULON
Dimitri MAZURIER
Dimitri
MAZURIER
Jérémie ROBERRINI
Jérémie
ROBERRINI
Luca ABADIE
Luca
ABADIE
Guénaëlle de BEAUREGARD
Guénaëlle
de BEAUREGARD
Ophélie Yvon
Ophélie
YVON
Victor VERRIERE
Victor
VERRIÈRE

Et pendant ce temps…

Studyvores sur Facebook
Rejoignez-nous !

Rejoignez-nous sur Facebook

Retrouvez l'actualité
Studyvores sur Twitter

Retrouvez-nous sur Twitter