Récemment dans la catégorie Bentos

C’est prouvé, vérifié, démontré... On observe chez l’étudiant différentes réactions face à la cruciale question du remplissage de Bento pour le lendemain midi !

  • Etudiant type N°1 : débordé, stressé, fatigué, il opte pour la solution simple et rapide et attrape le sachet de pâtes, ou de riz (celui qui est le plus prêt en fait !), il ajoute une (très) grosse poignée de gruyère râpé, une tranche de jambon, et hop, c’est terminé !
  • Etudiant type N°2 : lui a vraiment la flemme ! Trop fatiguant de faire cuire les pâtes, ça demande trop d’attention, alors il les achète toutes prêtes.
  • Etudiant type N°3 : individu plutôt membre de la gente féminine qui n’arrête pas de culpabiliser à l’idée d’affronter le verdict de la balance. Ici le record du bento le plus léger !... beaucoup de feuilles de salade (pour donner l’impression qu’il est rempli !) un petit peu de thon, un peu de tomates, et voila comment on finit déprimé !
  • Etudiant type N°4 : sujet à des élans de générosité, il a voulu régaler ses amis et du coup, il n’aura pas besoin de chercher ce qu’il va manger puisque la lunch box servira toute la semaine à vider les restes de pælla du week-end ! 
Petit Billet miraculeux pour ces êtres oppressés ! Un bento simple, rapide, diététique et qui change de la routine pasta !
 
Marrakech Bento, ou comment une tomate peut devenir cosmopolite
 
bento.png
 
Pour 1 déprimé(e) du bento : 1 tomate à farcir, 1 blanc de poulet, 3 pruneaux, 3 abricots secs, 2 cuillères à soupe de ricotta (ou de crème), 1 pincée à café de Raz-el-hanout ou un mélange d’épices marocaines, une pincée de cumin et de curry, du sel, 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, une cuillère à café de miel, un peu de coriandre, et quelques amandes mondées, sauce soja.
 
Préchauffer le four à 180°C. Faire dorer le blanc de poulet coupé en petits dés dans une poêle avec de l'huile d'olive. Réserver. Dans cette même poêle, faire dorer les amandes avec un peu de curry et de sauce soja. Les mixer ensuite de manière grossière. Couper les pruneaux et les abricots secs en petits morceaux. Mélanger la ricotta avec les épices, le sel, l'huile d'olive et le miel, la coriandre. Couper un chapeau à la tomate, vider l'intérieur, prélever un peu de chair et l’ajouter à la ricotta. Ajouter ensuite les pruneaux, les abricots, les amandes concassées, les morceaux de poulet. Farcir la tomate avec ce mélange, disposer dans un plat avec un peu d'huile d'olive, et enfourner sans le chapeau pour 15 minutes à 180°C. 
 
Ophelie.klein.jpg
 
 

 

 
 Article rédigé par Ophélie Yvon, étudiante à l'ISEG Bordeaux. 

Ah la la, la vie d’étudiante comment se résume-t-elle ? Beaucoup de personnes qui l’ont vécue nous disent « Profite, profite, tu verras quand tu seras dans la vie professionnelle ! » Que nenni ! 

Ah ça c’est sûr que l’on en profite. Nous, la 1ère chose à laquelle on pense, ce sont les soirées entre étudiants bien évidemment. Toutes soirées confondues : entre potes qui jouent à PES ou entre copines qui se retrouvent devant de bons petits plats et à se raconter les derniers potins.  
Mais que serait la vie d’étudiant sans les cours. Ces longs et fastidieux cours ponctués de pauses qui vous laissent à peine une heure pour déjeuner. 
 
Une heure, c’est très peu et c’est souvent la panique à la cafétéria. Tout le monde se précipite pour avoir son sandwich et dommage pour ceux qui n’ont pas réservé !
Donc, les plus malins sont ceux qui amènent leur « lunch » comme on dit de l’autre côté de l’Atlantique.  
Vous allez me dire qu’en tant qu’étudiant, faire son repas le soir c’est déjà pas marrant alors pour le midi et puis quoi encore  !

Je vous répondrai qu’au bout d’un moment sandwich, panini et autres pains garnis ça va 5 minutes surtout pour l’équilibre alimentaire. 
Ce que je vous propose c’est une recette pratique et facile à faire. Bien sûr il faut prendre un peu de temps mais la cuisine c’est du temps et de la patience !
Soyez-malin préparez vos plats la veille. De plus, si vous vous préparez un repas le soir, faites-en un peu plus, ainsi  ce sera prêt pour le lendemain.
 
Un conseil : si vous possédez un freezer dans votre minuscule frigo, achetez des herbes surgelées (persil, basilic, ail…). Elles se conservent et s’utilisent facilement au gré de vos envies.
 
Alors à vos fourneaux et bon appétit !!!!
 

pattes.png

Capellini aux fines herbes et aux champignons pour 1 personne.
 
Ingrédients :
  • 88g de Capellini
  • 1 boite de champignons de Paris émincés ou frais (si vous pouvez)
  • 3 cuillères de crème fraîche
  • 10g de basilic
  • 10g de persil
  • 10g d’ail (pour ceux qui aiment)
  • Huile d’olive, sel, poivre et parmigiano (pour les amateurs)
Préparation :
1. Faites bouillir de l’eau avec un peu d’huile (pour éviter que les pâtes accrochent). 
Plongez les pâtes dès que l’eau bout et laissez les cuire 3 min. Egouttez-les et passez -les sous un peu d’eau chaude pour éviter qu’elles ne collent entre elles. Réservez.
 
2. Dans une poêle chaude avec un fond d’huile d’olives faites revenir les champignons jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Rajoutez l’ail et la crème fraiche. Mélangez.
Rajoutez les pâtes, le persil, le basilic, le sel et le poivre. Faites revenir le tout. 
 
3. Disposez dans votre Tupperware pour le midi. N’oubliez pas le parmesan et régalez-vous !
 

Studyvore - 42.jpg

 
Articles rédigé par Camille Guérin, étudiante à l'ISEG Bordeaux.

 

Nos Partenaires

> Retrouvez tous nos partenaires

L'équipe

Maxime DUBOS
Maxime
DUBOS
Mathilde COULON
Mathilde
COULON
Dimitri MAZURIER
Dimitri
MAZURIER
Jérémie ROBERRINI
Jérémie
ROBERRINI
Luca ABADIE
Luca
ABADIE
Guénaëlle de BEAUREGARD
Guénaëlle
de BEAUREGARD
Ophélie Yvon
Ophélie
YVON
Victor VERRIERE
Victor
VERRIÈRE

Et pendant ce temps…

Studyvores sur Facebook
Rejoignez-nous !

Rejoignez-nous sur Facebook

Retrouvez l'actualité
Studyvores sur Twitter

Retrouvez-nous sur Twitter