Récemment dans la catégorie Billet d'humeur

brocoli.carlWerner.jpgLes Studyvores qui se respectent ne carburent pas qu'aux nourritures terrestres.
Aujourd'hui ce sont des nourritures spirituelles qui sont à l'affiche de votre blog préféré.

Nous souhaitons vous présenter les fameux  "Foodscapes" du photographe britannicque Carl Warner.  Sa spécialité ? Tel un Giuseppe Arcimboldo de temps modernes il met toutes sortes d'aliments en scène et créé des univers oniriques aussi colororés que kitsch.

Salami.CarlWerner.jpgCes œuvres nécessitent une préparation minutieuse, depuis le croquis jusqu'à l'introduction de la nourriture. Chaque scène est alors capturé dans des couches distinctes pour empêcher les aliments de flétrir. Il utilise ensuite la technologie informatique pour le montage afin d'obtenir un seul cliché final qui donne une ambiance en 3D.

Né en 1965, Carl Werner est également connu pour ses paysages urbains qui témoignent du déclin industriel.

Les Studyvores saluent cette année le succès de l'ENSCBP (Ecole Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique).

Cette école dont l'ISEG Bordeaux est partenaire (notament pour les Studyvores et la Victoire à table Edition 2010) a concouru aux Trophées Etudiants de l'Innovation Alimentaire (Trophelia).

Cet établissement ou l'on concoit les produits alimentaires de demain a su avec deux projets innovants arriver et finale et décrocher le Trophélia d'argent !

- Le Canelés bordelais (Trophélia d'argent) :

Pouvant être conservé longuement, cette pâte à cannelés liquide et prête à l'emploi sera commercialisé par la société JOCK.

- La Glace'in

Une glace salée, qui l'eut cru ! La gamme des apéritifs surgelés s'agrandit par ce projet qui présente de réelles ptotentialités commerciales.

 

Depuis 2004, l'ENSCBP a gagné 6 Trophées dont un d'or en 2007.

 

Féliciation aux étudiants gagnants !

 

Petit coup de cœur au rayon des bonnes adresses, la star des bars à vin de Bordeaux : Le petit bois.petit bois 2.JPG

Disponible en deux exemplaires : Le petit bois (Rue du Chai des farines) et L’autre petit bois (Place du parlement).

L’établissement ne pouvait pas mieux porter son nom. Facilement identifiable par son grand arbre à l’intérieur, la déco se veut mélange de rustique et de romantique. Lumière sombre, l’ambiance n’en est que plus intime et chaude (parfait pour les dîners en tête à tête ;) ).

Les vins servis, au verre ou à la bouteille, sont abordables et de bonne qualité (un verre de Tariquet sec = 4€). Ils vous seront apportés avec une petite assiette de charcuterie et de fromage.

Les plats, eux, restent très simples mais bons !

Les Brushetas de toutes sortes (grande tranche de pain garnie copieusement) pourront peut-être vous détourner du Croque-Monsieur au fromage de chèvre.

Les cassolettes comme, par exemple, les œufs cocottes au foie gras accompagnés de tranches de pain assaisonnés ne vous laisseront pas avec une sensation de faim.Le petit bois.JPG

De plus, les amateurs de salade ne seront pas non plus en reste.

Avec un budget de 15 à 30€ (pour les grands consommateurs), vous passerez donc une agréable soirée papilles et sourire confondu !

 

Article rédigé par Jordan Charlet

Interfel.cerise.klein.jpgCréée en 1976, INTERFEL rassemble et représente paritairement les collèges des organisations professionnelles de la Production et de la Distribution des fruits et légumes frais.

Ses objectifs ?
On en compte trois et ils ont pour but de favoriser la croissance et la rentabilité des entreprises de la filière :
• veiller aux conditions légales et réglementaires de l’action interprofessionnelle (validité et contrôle des accords
interprofessionnels);
• connaître les marchés (offre, demandes, évolution des tendances de consommation…);
• promouvoir les fruits et légumes frais et les métiers.

C'est dans le cadre de cette dernière mission qu'Interfel lance une campagne "print" dans la presse quotidienne régionale afin de promouvoir les fruits et légumes de saison. Cette campagne surfe sur la vague des déçus de l'équipe de France et a pour but de remonter le moral des troupes. Elle sera diffusé en trois vagues : les 12 et 13 juillet (la cerise), les 16 et 17 juillet (la tomate) et enfin les 20 et 21 juillet (la pêche).
Et comme en cette saison les fruits et légumes sont particulièrement abordables, vous auriez tort de vous en priver !!

Interfel.tomate.klein.jpgInterfel.peche.klein.jpg

Je craque pour l’arôme en vapo :

Ce petit « pschitt » miracle, biologique et à base d’huiles essentielles, aromatise n’importe quelle préparation d’une seule pression.  Il y a 15 arômes aux choix que ce soit les herbes fraîches, les épices ou encore les agrumes… de quoi nous aider dans nos recettes de tous les jours !
Brum’, 20€ l’unité   www.brum.fr
 Anouk 1.JPG

Le décopen invite les étudiants à la créativité :

Entre l’authentique poche à douille, les ustensiles de professionnels très chers et le stylo décoratif,  le « décopen »  est un compromis original qui est vraiment très facile d’emploi. Moi ,je l’achète sans hésiter et je vous le conseil. Le « décopen » se présente comme une boite qui se remplit très facilement et se ferme hermétiquement. L’objet possède un embout précis qui permet de dessiner sur nos pâtisseries tout ce que l’on souhaite. Et si on n’utilise pas toute notre préparation, on remplace l’embout par un capuchon et hop au frigo ! A vous de jouer et à votre inspiration. Trois coloris sont disponibles : orange, vert et bleu
Décopen, 14€ www.lekue.fr
 Miniature de l'image pour Anouk 2.JPG

Manque de place ? Voilà la passoire rétractable :

Et oui, la passoire qui se plie en accordéon est arrivée ! Pour tous les étudiants qui ont une petite cuisine et qui manque de place dans les placards, cet ustensile peut être rétracté et forme une galette de moins de 4 cm. En silicone,  il  se déploie en un rien de temps, se nettoie très facilement et peut passer au lave-vaisselle pour les plus chanceux d’entre vous. La passoire existe en 4 coloris joyeux mais est bien évidemment un peu plus cher que nos appareils classiques.
Passoire rétractable, 24,90€  www.lekue.fr
 Anouk 3.bmp
Zestons en toute facilité :

Le zesteur main est une râpe agrume qui s’accroche aux doigts et qui recueille les zestes de citron ou orange. Etant une étudiante pressée, j’ai trouvé l’utilisation très simple puisqu’il faut juste glisser 3 doigts dans l’objet et tenir l’agrume dans l’autre main. Il reste plus qu’à frotter l’écorce du fruit et les zestes se logent directement dans la petite boite en plastique transparente. Pour les récupérer, il suffit d’ouvrir l’ustensile. Le zesteur existe en plusieurs couleurs très vives et se nettoie sous l’eau.
Zesteur main, 10,90€  www.tendance-traditions.com

Anouk 4.JPGArticle rédigé par Anouk Colomes

« Il y a une application pour tout »

Miniature de l'image pour ichef-iphone-1.jpg    On aime les livres de cuisine écornés, l’éternel petit cahier plein de trombones et de coupures de magazines. Oui, et on les garde. Seulement voilà, ils restent souvent dans la bibliothèque ! Maintenant, il est possible de les avoir à portée de mains.


    Ils l’ont fait « L’Atelier des Chefs » sur l’Iphone (cours de cuisine, photos, etc) intitulée iChef [AppStore, 2,99€]. Une interface facile qui se décline selon différentes thématiques (grands classiques, fauché mais gourmand, vite et bon, végétarien), mais aussi par ordre alphabétique pour tous les types de plats (entrées, plats, desserts). Les Studyvores y trouveront toutes sortes de recettes adaptées à leur mode de vie, et notamment du "Finger Food" en prévision de la Coupe du monde ;-) ... ou un menu "tout chocolat pour les plus gourmands.

    Grâce à la fonction « recherche », il vous suffit de saisir un ingrédient et de choisir la difficulté de la recette. Vous pouvez également ajouter plusieurs restrictions comme « sans viande » ou bien « sans alcool »…

    Les recettes sont expliquées de manière très claire et une photo accompagne chaque plat réalisé. Vous pouvez aussi ajouter un commentaire ou une idée que vous reprendrez une prochaine fois. Chaque recette peut s’articuler de manière différente : nombre de convives, ingrédients…

    De plus, l’application vous offre 20 techniques de chefs sous forme de vidéo. Elles sont courtes, fluides et de bonne qualité.

    Vous pourrez ainsi vous lancer dans la réalisation des 162 recettes proposées. Si ce n’est pas suffisant, vous pouvez aussi vous abonner et recevoir chaque semaine une nouvelle recette. Pour les plus gourmands et curieux d’entre vous, des recettes supplémentaires sont disponibles à partir de 0,79€ pour 50 recettes.


    Chers Studyvores, à vos iphone !


Article rédigé par Adelaïde Bennet
 

Je dois vous parler d’un de mes blogs coup de cœur, j’ai nommé « Fast and Food ». Sur ce webzine atypique, on décrypte la culture Fast Food, on test, on note, on découvre, on voyage… bref ce blog est une véritable richesse culinaire à sa manière !

ophe1.jpg

Vous y apprendrez entre autres que le nouveau burger de Mac Do au parmesan est plutôt bien réussi.

ophe2.jpg

Que Ben & Jerry fabrique également des tablettes de chocolat aux saveurs des fameux pots de glace.

Vous découvrirez les nouveaux produits sortis outre-atlantique et qui m’ont personnellement donné envie, comme par exemple le Twix saveur cookies.

Miniature de l'image pour ophe3.jpg

On vous donnera également les meilleurs adresses parisiennes pour manger "a delicious hamburger" !

ophe4.jpg

Vous envierez les chinois à qui KFC propose un burger aux crevettes….

Et pour les pros des fast food, je vous informe que la meilleure note ( A+ + + + + ) est attribuée au Whopper de Burger King !

ophe5.jpg

Bref un site top ! Et pour rester informé, le site est aussi sur Facebook !

Donc oui, cet article n’a pas vraiment l’allure d’un billet équilibré, et pourtant ! Je vous propose la méthode Hawaïenne. Où comment la junk food peut être créative et équilibrée !

Hawaïan Burger

ophe6.jpeg

Pour 2 addicted à la junk food créative : 2 pains à hamburger, 2 tranches de saumon fumé, 2 avocats, 2 tranches d'ananas, 4 cuillères à soupe de crème, du curry, 2 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes, un peu de piment, du basilic, une cuillère à soupe de sauce soja, deux petites poignées de gruyère râpé.

Here we go ! Tartinez chaque face intérieure des pains avec du beurre de cacahuètes. Disposez dessus les avocats coupés en lamelles, puis les tranches de saumon et les tranches d'ananas. Mélangez la crème avec le curry, le basilic, le piment, la sauce soja. Répartissez cette crème sur les burgers. Ajoutez le gruyère râpé et enfournez sans les chapeaux, 5 min à 180°C. Mettez ensuite les chapeaux et laissez deux minutes dans le four chaud éteint. And that's it! I have to say that.... I love America.

 

Ophelie.klein.jpg
 
 

  

 

 Article rédigé par Ophélie Yvon, étudiante à l'ISEG Bordeaux.  

 

 



Toute l'équipe des Studyvores vous souhaite une très belle et heureuse année !!

Vous le savez désormais, le bonheur passe aussi par la nourriture... les Studyvores en sont persuadés depuis longtemps et apparemment la tendance se confirme en 2010.

Friandes de nouveautés nous avons passé les bonnes résolutions 2010 au banc d'essai, et pas de doute "bien se nourrir et se nourrir durable" est plus que jamais d'actualité.

ecolo.rigolo.jpgLes bonnes résolutions au féminin
Le magazine Marie Claire nous propose de nombreuses bonnes résolutions dont deux qui retiennent notre attention :
"Nous voulons des écolos rigolos" ... terminé l'écologie barbante et intégriste au profit d'une écologie plus "ludique" et plus facilement appliquable au quotidien et le come back de la pâtisserie : on veut croquer notre enfance.

Les bonnes résolutions "d'organisator"
Pas moins de 22 bonnes résolutions vous sont suggérées sur ce site spécialisé dans les conseils marketing. Notons que bien manger n'arrive qu'en 13e position et qu'à ce rythme il est indispensable de prendre une année sabbatique afin d'arriver à bien gérer ce programme que l'on peut qualifier d'ambitieux !

Les bonnes résolutions "culcul la praline"
Si vous voulez lire des résolutions dignes d'une série américaine avec happy end larmoyant garanti, rendez vous sur le site Psycho suite 101 car on vous y incitera entre autres : à prendre un peu plus de temps pour ceux que vous aimez,  à adopter un animal, à vous habiller plus sexy pour vous sentir plus "feeeemmme", à laisser de côté vos conflits familiaux ... et à manger des compléments alimentaires...Sooo politiquement correct ! 

Les bonnes résolutions du "geek"
Pas question de prendre de bonnes résolutions et de ne pas s'y tenir...or, semble-t-il, 88% d'entre nous perdent leurs bonnes résolutions en cours de route... Désormais, chers utilisateurs d'iphone ou d'ipod votre bonne conscience vous suivra partout grâce à une application "My good résolutions" ! "Eat right" arrive en bonne position ! Pour ceux qui n'ont toujours pas d'iphone, allez sur Facebook qui vous propose la même application.

Mag.elle.resolutions.jpgLes bonnes résolutions de celui qui s'est pris des claques en 2009 et qu'on n'y reprendra pas
Mais oui les années se suivent et se ressemblent... bon on aimerait autant qu'elles ne se ressemblent pas trop... alors pour que l'on ne vous y reprenne pas, suivez les conseils du Dr Aga du Magazine Elle qui valent aussi pour les hommes.



En fin de compte, il n'y qu'une bonne résolution qui vaille : s'abonner au flux RSS des Studyvores !
 

beurk-c'est-bon.jpg

Les temps sont durs et comme vous le savez en tant qu'étudiant, il est important de se nourrir sans se ruiner, tout en faisant le plein en vitamines, en fer et autres sels minéraux. Alors sachez que c'est la saison de la chance : la fin d'année est traditionnellement l'époque des abats !

Et là vous me dites.... BEURK !
 
Et pour vous aider à mettre fin à vos préjugés, un livre peut vous aider à dépasser votre aversion éventuelle pour certains produits : nous avons le plaisir de vous présenter Beurk !
 
Ce livre écrit par le journaliste, Julien Fouin, et la styliste culinaire Blandine Boyer vient donc à point nommé pour vous faire aimer des produits qui au premier abord, peuvent paraître repoussants. Comme le précisent les auteurs, la cuisine c'est comme le rapport à l'autre, il ne faut pas se fier à l'apparence ! 
 
"Ce n'est pas parce que le poulpe fait peur avec ses longs tentacules, qu'il n'est pas succulent en salade ou en ragoût. La nature regorge de produits bizarres, laids, biscornus, rabougris, puants, bref dégoûtants et malgré tout savoureux."
 
C'est tout l'objet de ce livre : 46 recettes pour apprendre à cuisiner et à se délecter des produits «beurks» ! Et en prime, quelques témoignages croustillants de fins gastronomes qui nous dévoilent leurs meilleurs et pires souvenirs à table. 
 
Beurk ! c'est bon : cuisine délicieuse de produits dégoûtants
Auteurs : Blandine Boyer et Julien Fouin
Editeur : Rouergue, Rodez, France
Prix : 14.90 €

raisin300and100.jpg

Un verre de vin seul, à table, entre amis ou ailleurs ...  Oui mais ne pas oublier que derrière cet alcool, se cache un fruit croquant et juteux!!

Grâce à la forte consommation de vin, le raisin est le deuxième fruit le plus cultivé au monde et l'un des plus vieux que l'on connaisse. Il a longtemps été utilisé à des fins vinicoles, comme le montrent la mythologie gréco-romaine avec le culte de Dionysos ou de Bacchus et la religion chrétienne. 
 
En effet, beaucoup de personnes consomment du raisin car il est à la base de nombreux alcools tels que le vin mais aussi l’armagnac, le cognac, le porto et le champagne. Peu d’individus le consomment frais, en fruit de table ou à tout moment de la journée pour un regain d'énergie rafraîchissant. Pourtant les étals de nos marchés proposent des raisins dès le début août.
 
De plus, ses belles rondeurs permettent de confectionner des desserts : tartes, crumbles ou clafoutis ; pelé ou non, le raisin se mêle aux salades de fruits mais aussi aux salades vertes et poser en grappe sur votre plateau de fromages, ils forment une parfaite alliance. 
 
Anouk.klein.jpgEn boisson, cuit, sec ou frais, rouge, vert, bleu ou noir, c’est un fruit éclatant de saveur !
 
Article rédigé par Anouk Colomes, étudiante à l'ISEG Bordeaux.

Nos Partenaires

> Retrouvez tous nos partenaires

L'équipe

Maxime DUBOS
Maxime
DUBOS
Mathilde COULON
Mathilde
COULON
Dimitri MAZURIER
Dimitri
MAZURIER
Jérémie ROBERRINI
Jérémie
ROBERRINI
Luca ABADIE
Luca
ABADIE
Guénaëlle de BEAUREGARD
Guénaëlle
de BEAUREGARD
Ophélie Yvon
Ophélie
YVON
Victor VERRIERE
Victor
VERRIÈRE

Et pendant ce temps…

Studyvores sur Facebook
Rejoignez-nous !

Rejoignez-nous sur Facebook

Retrouvez l'actualité
Studyvores sur Twitter

Retrouvez-nous sur Twitter