Récemment dans la catégorie Popote du week-end

Chers internautes, nous vous souhaitons une très belle année 2014 !

Miniature de l'image pour IMG_7184.jpegVous avez encore quelques jours pour profiter de nos rues revétues de lumières scintillantes, de nos avenues décorées de grands sapins verts !

Les passants sont souriants, s'échangent des voeux et succombent à cette magie de la nouvelle année ! Impossible de résister à cette onctueuse tendresse rythmée par le célèbre « Fa la la la la lalalala ».

Voilà pourquoi je vous propose de vivre un instant de douceur, au chaud dans vos foyers, en attendant la fin des vacances scolaires.

Avant toute chose, je me dois de vous faire un (petit) aveu ; cette recette est loin d'être diététique, mais alors, qu'est ce que c'est bon ! Rien qu'une fois dans l'année, laissez-vous tenter par du fondant 100% naturel et fait maison. C'est rapide, pas si compliqué et tellement magique sous la langue !

Alors, pour une quinzaine de bâtons de guimauve il vous faudra :

-        2 blancs d'œufs

-        400 g de sucre (401 g ça sera déjà trop !)

-        7.5 cl d'eau

-        2 gousses de vanille (pour souligner le goût)

-        20 g de gélatine en feuilles (disponible en grande surface)

-        Sucre glace

-        Sel (une pincée bien sûr !)

IMG_1164.jpegMaintenant que vous êtes paré, il faut commencer par faire tremper votre gélatine dans un saladier d'eau froide. Fendez vos gousses de vanilles en deux et récoltez les petites graines noires qui les composent.

Maintenant, déposez-les dans un saladier, auquel vous ajoutez les blancs en neige et la fameuse petite pincée de sel. Montez tout ça en neige et passez à la ligne suivante !

Portez l'eau à ébullition (oui, comme quand vous faites des pâtes) et ajoutez le sucre dans une casserole à feu vif, pendant 10 minutes environ. Une fois que vous avez atteint 125°C (enfin, on parle toujours de l'eau de la casserole bien sûr...), ajoutez la gélatine préalablement égouttée. Mélangez bien et ajoutez le tout aux blancs en neige préalablement montés, tout en continuant à battre (le mélange !).

Le mélange va devoir tiédir et donc, cela va prendre un tout petit peu de temps. Ensuite, vous pourrez verser la guimauve dans un cercle ou un cadre à pâtisserie, ou n'importe quel ustensile qui permettra un démoulage plus aisé. Laissez le tout prendre pendant plus de deux heures.

Il ne vous reste plus qu'à découper des bandes de guimauves, que vous roulerez dans un peu de sucre glace, afin d'éviter qu'elle ne colle trop. N'oubliez pas de conserver votre guimauve à l'abri de l'air et surtout : R E G A L E Z - V O U S !
Si par hasard, vous étiez vraiment gourmands, je vous invite à visiter le blog : reglisse-et-marmelade, pour satisfaire vos papilles !
Je vous souhaite de passer d'excellentes fêtes et en attendant de vous jeter sous le sapin, buvez du petit lait !

2.Mathide.coulon.sign.jpgMathilde Coulon - Etudiante de 4e année ISEG Marketing & Communication School Bordeaux

"Gourmands, gourmandes, Fan(s) de pommes !" 
Vous aimez les bons desserts mais vous ne souhaitez pas dépenser trop d'argent ?
CETTE recette est faite pour vous !
Suivez le guide...

Gâteau aux pommes et amandes (ou cannelle)

POUR 4 personnes (si vous souhaitez plus, multipliez les portions ;)

1 oeuf
1 pot de yaourt
1,5 pot de farine
1/4 de pot de poudre d'amande OU de cannelle
1 pot de sucre
1/2 sachet de levure
2 pommes

(Simple ?)

Pour bien préparer votre gâteau, faites comme moi !
Épluchez les pommes et coupez-les en cubes. 
Dans une casserole, faites les cuire 5 bonnes minutes (n'appelez pas maman pendant que ça cuit, vous allez tout faire griller !) avec du beurre et un peu de sucre.
gateau-pommes-cannelle.jpgMélangez préalablement la farine et la levure.
Dans un saladier ajoutez l'oeuf, la farine, le sucre, les amendes/la cannelle et le yaourt.
Mélangez énergiquement. 
Dès que les pommes sont cuites, ajoutez-les à la préparation.
Préchauffez votre four à 225°C et enfournez pendant au moins 30 minutes.
Plantez une lame dans le gâteau pour voir si la cuisson est bonne (si la lame est sêche, c'est prêt !!)

Miam, miam !!

Si vous souhaitez boire un petit quelque chose avec ce bon gâteau, je vous conseille un vin blanc moelleux (Anjou Côteaux de la Loire ou Côteaux du Layon*)
* A consommer ave modération ! 

6.Guenaelle.de.Beauregard.sign.jpgGuénaëlle de Beauregard - Etudiante de 3e année ISEG Marketing & Communication School Bordeaux

DSC00103.JPG

A notre plus grande joie, les jours rallongent, le soleil fait son apparition et la température remonte. Enfin le printemps !!! Après la neige et la pluie, on songe déjà à nos vacances sous le soleil... mais pour pouvoir se pavaner sur les plages, il faut prendre soin de sa ligne dès maintenant !
 
Pour cela, j’ai trouvé une recette venue tout droit des Etats-Unis et plus précisément de la Louisiane : le poulet Cajun. Le mot « cajun » vient du nom déformé « Acadien » désignant les français d’Acadie (au Canada) venus s’installer en Louisiane. Ici, c’est un mélange composé de poivre, cumin, paprika, moutarde, piment et herbes aromatiques.
 
Les épices sont idéales lorsque l’on décide de faire attention à sa silhouette car elles donnent du goût aux aliments et évitent ainsi de trop saler ses plats. De plus, le poulet est une viande blanche et donc pauvre en matières grasses. Enfin, cette recette est très abordable puisqu’il faut compter environ 3€ par personne pour un plat complet. 
 
Pour 2 personnes :
  • 2 escalopes de poulet
  • 1 boite de 250g de maïs
  • 1 petit poivron rouge
  • 1 grosse tomate
  • Paprika et huile d’olive
Préparation :
  1. Vider et épépiner le poivron. Le couper en dés et le faire revenir à la poêle. 
  2. Couper le poulet en dés et le rajouter aux poivrons.
  3. Rajouter le maïs en boite puis 5 minutes après les tomates coupées en morceaux.
  4. Ajouter les épices et faire mijoter environ 10 minutes.
C’est prêt ! Grâce à ses couleurs, ce plat est très appétissant et prouve bien que l’on peut se régaler tout en restant mince !

Isabelle.klein.jpg

 

 
Article rédigé par Isabelle PENAS, étudiante à l'ISEG Bordeaux
 
 
Et oui, nous sommes des grands, des étudiants studieux et responsables. Il faut dire qu’on a tellement attendu ce moment de notre vie !! … Être indépendant, s’assumer, faire sa vie, sortir quand on veut, avoir notre carte de crédit, partir où l'on veut avec notre voiture et les copains-copines en tant que co-pilotes ! … 
Il n’empêche, dès fois on aurait bien envie que maman nous fasse un gros câlin, on se remémore les années paisibles et nos cartables Barbie ou Batman de l’école primaire…
 
Les Français seraient-ils mélancoliques des cours de récré ? Ce qui est sûr, c’est que les bonbons ont le vent en poupe ! Fraises Tagada, banane Haribo, Carambar au caramel, Nutella…. Tous s’invitent en cuisine et se transforment en cookies, gâteaux, muffins ou mousse. Et si la cuisine régressive était une solution à la crise ?
 
Cake marbré pistache et fraises Tagada

DSCN6582.jpgPour un cake : 4 oeufs, 200g de farine, une cuillère à café de levure chimique, 120g de beurre, 100g de sucre, 100g de pistaches non salées réduite en poudre (à défaut 100g de cacao), 150g de fraises Tagada, 10cl de crème liquide. 100g de chocolat noir dessert pour la déco.

Préchauffez le four à 180°C. Dans un saladier, fouettez les oeufs avec la farine et la levure. Faites fondre le beurre, ajoutez-le au mélange précédent avec le sucre. Divisez la pâte en deux. Dans une moitié, ajoutez la poudre de pistache. Faites chauffer la crème liquide dans une casserole et faites-y fondre les fraises Tagada, versez-les ensuite dans l'autre moitié de pâte, et ajoutez un peu de farine tamisée si la pâte est trop liquide. 
Beurrez un moule à cake, versez une première couche de "fraises tagada", versez ensuite la pâte pistache, puis le restant de "fraises tagada", puis le restant de pistache. Faites des arabesques dans la pâte avec un couteau. Enfournez et laissez cuire 40 minutes. 
 
A la sortie du four, faites fondre le chocolat et recouvrez-en le dessus de cake. 
 
Ophelie.klein.jpg
 
 

 

 
 Article rédigé par Ophélie Yvon, étudiante à l'ISEG Bordeaux. 

Hummmm, parce que ce matin je me suis levée et j'avais faim, très faim !

Les jours fériés sont propices aux grasses matinées en tous genres pour les étudiants. Je n'ai pas dérogé à la règle... mercredi dernier je me suis levée tard avec l'estomac dans les talons.
 
Premier réflexe : l'ouverture du frigo. Et là, catastrophe je n'ai envie de rien...
Quelques minutes plus tard, devant une série TV américaine... deevinez ce que sert la maman à ses enfants ?... DES PANCAKES !
Oh my God, j'ai trouvé ce dont j'ai envie... comment résister à l'odeur et au goût des Pancakes ?
 
Pour la petite histoire, le Pancake est originaire de l'Amérique du Nord selon certains dires, ou plutôt de l'Allemagne selon Wikipedia. Chez nous on appellerait cela une crêpe mais la différence se situe au niveau de son diamètre (plus petit) et surtout au niveau de son épaisseur (plus importante) ! Le fait que le Pancake soit plus épais est dû à la levure et à la différence de dosage de farine.
 
Bref, après ce point sur l'histoire, passons aux travaux pratiques . Comme il est tard, ou plutôt tôt dans l'après-midi le mieux est de faire un mix entre Pancakes salés et Pancakes sucrés... un délice !
 
L'avantage avec ce genre de met, c'est que l'on possède tous les ingrédients à domicile, pas besoin de faire des courses supplémentaires et surtout pas besoin de dépenser de l'argent !
 
pancakes.jpg
Voici ma recette pour des Pancakes salés et sucrés pour deux personnes (et pour un repas complet)
  • 250 gr de farine
  • 30cl de lait
  • Un sachet de levure Alsa
  • Une cuillère à soupe de sucre
  • Deux oeufs
  • Deux cuillères à soupe de beurre fondu
  • Une pincée de sel
  • (Une cuillère de rhum ambré pour les plus fous ?)
Si vous avez peur de mal doser la levure (car la proportion est très importante) n'hésitez pas à acheter de la farine à gâteau qui contient déjà de la levure et simplifie la recette !
 
Mélangez d'abord la farine, le sucre, le sel et la levure. Ensuite mélangez le lait, les oeufs battus séparément et le beurre. Laissez reposer une heure environ au frais.
 

appareil-a-crepes-crepe-party_VIa.jpg

Vous pouvez les faire à la poêle ou avec une crêpière électrique. A savoir que j'utilise une crêpière "Crêpe Party", j'avoue c'est un investissement (une idée pour la liste au père noël ?), mais elle me permet de faire des super soirées crêpes avec mes amis, d'ailleurs avis aux amateurs les invitations sont ouvertes ?!
 
Pour la cuisson, une minute de chaque coté environ, quand des petites bulles apparaissent c'est le signe qu'il faut la tourner !
 
 
Pour accompagner mes Pancakes deux techniques :
  • Salés : Jambon (fumé ou non), gruyère, camembert, salade... Bref ce qu'il y a dans mon frigo.
  • Sucrés : Sucre, confiture, miel et bien sûr... Sirop d'érable.
Sur ce, bon appétit...
Et n'oubliez pas de m'en mettre de côté pour demain, je ne dis jamais non à un Pancake...
 
Melanie.klein.jpg
 
 
Article rédigé par Mélanie Cronel, étudiante à l'ISEG Bordeaux

Brioche_perdue_peches_mure_poivre noir_N.jpg

Être étudiant ce n'est pas toujours facile, (oui, oui... je sais que l'on se plaint souvent !) notre vie n'est pas réglée à la minute et un imprévu arrive rapidement. Du coup on ne sait jamais réellement quand on aura l'occasion de manger chez soi...

Et là, ça pose problème... Vous avez acheté une superbe et appétissante brioche samedi dernier et vous avez, comment dire, légèrement oublié de la finir !

Elle est maintenant toute sèche voir complément dure... Mais que faire ? Pensons à nos grand-mères... pour elles il serait hors de question de la jeter !! Et oui "jeter" c'est un réflexe trop présent dans la société de consommation actuelle...
Alors, une solution ? Appelez-moi la reine du « rien-ne-se-jette-tout-se-récupère » qui pense à une astuce... Ce serait vraiment dommage de jeter et de se priver de ce régal, non ?

Je souhaite donc partager une recette d'un de mes sites préférés : CuisineAZ. C'est une recette assez simple et peu coûteuse, car si vous cuisinez... vous avez déjà la plupart des ingrédients chez vous ! En ce qui concerne les pêches et les mûres, sachez que vous pouvez remplacer les pêches par des pommes ou des poires et acheter des mûres ou des framboises surgelées.

Ingrédients pour... une Brioche perdue aux pêches :

  • 60 g de beurre
  • 15 g de sucre en poudre
  • 2 œufs
  • 20 cl de lait
  • 50 g de sucre roux
  • 1 brioche
  • 2 pêches jaunes
  • 150 de mûres
  • 5 cl de sirop d'érable
Préparation :
  1. Tout d'abord la sauce sucrée et délicieuse ! Lavez les mûres puis écrasez-les grossièrement. Mettez-les dans une petite casserole, ajoutez le sucre en poudre et 1 verre d'eau froide. Laissez cuire à feu doux 10 min environ, puis filtrez le jus à l'aide d'une passoire et faites-le réduire de moitié.
  2. Fouettez les œufs, le lait et 20 g de sucre roux dans un petit saladier.
  3. Coupez 4 tranches de brioche d'une épaisseur de 4 cm, en retirant les croûtes puis trempez-les dans le saladier pour bien les imbiber.
  4. Épluchez les pêches, coupez-les en deux, retirez les noyaux puis coupez chaque oreillon (moitié d'abricot en jargon professionnel) en deux pour obtenir 8 quartiers.
  5. Faites revenir les fruits dans une poêle anti-adhésive avec 20 g de beurre et le sirop d'érable. Quand ils commencent à caraméliser, retirez-les du feu et réservez (garder pour une utilisation ultérieure).
  6. Déposez les tranches de brioche dans une seconde poêle avec 40 g de beurre et faites-les colorer de tous les côtés. Ajoutez 30 g de sucre roux et laissez légèrement caraméliser.
Au moment de servir, versez le jus de mûres dans quatre assiettes creuses, déposez une tranche de brioche et les quartiers de pêches. Vous sentez cette odeur... Mmm... Servez aussitôt, c'est conseillé !
 
C'est délicieux et vous n'avez pas fait de gâchis ! Cette recette est pour quatre personnes si vous avez, comme moi, la capacité de manger une double ration ou si vous avez plusieurs colocataires...!
 
Bon certes il y a un peu de vaisselle... mais un conseil faites la dans la foulée, vous en serez débarrassés !
 
 
Melanie.klein.jpg
 
 
Article rédigé par Mélanie Cronel, étudiante à l'ISEG Bordeaux

 

Qu'est ce qu'on mange ce soir ? 

L'éternelle question sans réponse que l'on ressasse encore et encore... et surtout le dimanche soir !

Mettons nous en condition... le film du dimanche soir commence dans 20 minutes, nous avons trop mangé à midi chez "ma Môman", nous n'avons plus grand chose à manger dans le placard et l'épicerie la plus proche n'ouvre jamais le dimanche soir...

Mais que faire ?

Nous appellerons ce plat "Tartine du soir... Bonsoir !"

Miniature de l'image pour IMG_0291.jpg

Il me reste donc une miche de pain entamée, trois tomates, quelques tranches de jambons, du gruyère et du parmesan, du beurre et du sel et du poivre.

C'est parti pour des jolies tartines, dans l'ordre que vous voulez, réalisez de jolies tartines comme sur la photo... accompagné le tout d'une bonne salade et le tour est joué !

Lorsque votre inventaire est un peu plus riche, n'hésitez pas à rajouter du camembert (pour les amateurs de fromage), de l'ail et de l'huile de l'olive (pour les amateurs du sud), du bacon (pour les américains), ou encore des petites crevettes (pour les fous de fruits de mer)...

C'est simple, rapide, original et surtout chacun peu décider de sa garniture !

Au four jusqu'à ce que ce soit dorée... et bon appétit ! Et surtout je n'ai pas loupé le début du film !! 

IMG_0290.jpg

Melanie.klein.jpgArticle rédigé par Mélanie Cronel, étudiante à l'ISEG Bordeaux.

 

Nos Partenaires

> Retrouvez tous nos partenaires

L'équipe

Maxime DUBOS
Maxime
DUBOS
Mathilde COULON
Mathilde
COULON
Dimitri MAZURIER
Dimitri
MAZURIER
Jérémie ROBERRINI
Jérémie
ROBERRINI
Luca ABADIE
Luca
ABADIE
Guénaëlle de BEAUREGARD
Guénaëlle
de BEAUREGARD
Ophélie Yvon
Ophélie
YVON
Victor VERRIERE
Victor
VERRIÈRE

Et pendant ce temps…

Studyvores sur Facebook
Rejoignez-nous !

Rejoignez-nous sur Facebook

Retrouvez l'actualité
Studyvores sur Twitter

Retrouvez-nous sur Twitter